L’acajou

Publié le : 26/11/2020 15:56:43
Catégories : Guide des essences de bois

L’acajou

Le terme « acajou » fait en réalité référence à un ensemble d’arbres appartenant à la famille des Meliaceae, d’origine tropicale. L’acajou est bien connu pour la couleur particulière de son bois. En effet, il affiche une teinte allant du rose pâle au rouge foncé. En outre, l’acajou est un bois dégageant une odeur puissante. Il s’agit d’une essence très appréciée, notamment par les ébénistes. L’acajou est d’ailleurs considéré comme un bois noble. Poursuivez la lecture de ce guide, pour en savoir un peu plus à son sujet.

 

L’origine de l’acajou

 

L’acajou, comme nous l’avons mentionné dans notre introduction, désigne en réalité des arbres tropicaux. On les retrouve notamment en Amérique du Sud et en Amérique centrale, mais aussi dans les Antilles. Les acajous de ces différentes régions du globe appartiennent au genre Swietenia. L’acajou est aussi originaire d’Afrique, où il appartient au genre Khaya. C’est d’ailleurs ce type d’acajou qui est utilisé principalement dans le secteur de l’ameublement. Les acajous indigènes d’Asie appartiennent quant à eux au genre Toona.

 

Dans le monde, les espèces d’arbres nommées « acajou » sont nombreuses. Nous venons de mentionner l’acajou d’Afrique, d’Amérique et des Antilles, mais nous pouvons également citer l’acajou du Bénin, l’acajou blanc, l’acajou de Chine également, de la côte pacifique, de Guyane, du Honduras, ainsi que du Sénégal. D’autres espèces existent, comme l’acajou de Saint-Domingue, entre autres.

 

Toutes ces espèces appartiennent à des genres différents et possèdent leurs propres spécificités, permettant de les différencier. Néanmoins, quelle que soit son espèce, l’acajou est aisément reconnaissable, notamment grâce à la teinte de son bois.

 

La teinte de l’acajou

 

La teinte du bois d’acajou va du rose pâle au rouge brun. Certains bois peuvent également présenter de superbes reflets cuivrés.

 

Il est possible de déterminer la qualité du bois d’acajou en fonction de sa teinte : plus elle est foncée, plus le bois est qualitatif. Par exemple, l’acajou de Saint-Domingue est considéré comme l’acajou le plus précieux, puisqu’il est presque noir.

 

Le savez-vous ? Les acajous mâles sont plus foncés que les acajous femelles. Celles-ci sont d’ailleurs plus résineuses et odorantes.

 

Si l’acajou se décline en plusieurs teintes, il peut également afficher des motifs différents, en fonction de l’espèce concernée et de la partie du tronc prélevée. On trouve effectivement de l’acajou uni, sans dessin, de l’acajou veiné et de l’acajou flambé. Ce dernier présente de magnifiques ondulations, que l’on pourrait comparer à des flammes. L’acajou moiré est un bois superbe, à l’instar de l’acajou moucheté. Enfin, l’acajou chenillé présente des lignes claires très distinctives et étonnantes, ressemblant au pelage d’un tigre.

 

Les caractéristiques de l’acajou

 

Comme dit précédemment, l’acajou se décline dans de nombreuses espèces. Aussi, il est difficile d’établir les caractéristiques de cette essence. Néanmoins, nous allons vous présenter l’acajou du genre Swietenia originaire d’Afrique, l’arbre principalement utilisé pour produire le bois d’acajou.

 

Caractéristiques dimensionnelles

 

Communément appelé « acajou », le Swietenia est un arbre de grande taille. En effet, il peut atteindre les 45 mètres de haut. En outre, son tronc peut atteindre les 2 mètres de diamètre. Les feuilles de l’acajou sont très reconnaissables : elles peuvent mesurer jusqu’à 30 cm de long et possèdent une forme allongée.

 

Durabilité

 

La durabilité de l’acajou est très intéressante. En effet, il s’avère particulièrement résistant face aux attaques d’insectes et sa durabilité naturelle face aux champignons est moyenne. En revanche, il est particulièrement sensible aux termites.

 

En raison de ces différentes caractéristiques, l’acajou est l’essence la plus appropriée pour la conception de meubles et d’objets pour l’intérieur. En revanche, puisqu’il appartient à la classe 2, il ne peut être envisagé dans la conception de structures pour l’extérieur, en raison du risque d’humidification important. S’il doit être dans un environnement humide de façon temporaire, alors l’acajou doit faire l’objet d’un traitement approprié.

 

Intéressons-nous dès à présent aux différentes utilisations du bois d’acajou.

 

Les utilisations de l’acajou

 

L’acajou d’Afrique est l’un des bois les plus appréciés par les ébénistes. Considéré comme noble, il est principalement employé dans le secteur de l’ameublement et ce, depuis le 18ème siècle. C’est à cette période que les premiers meubles en acajou massif sont créés. Ils sont alors destinés à l’exposition ou aux intérieurs bourgeois.

 

Si l’acajou est principalement employé dans l’univers de l’ameublement, il est également utilisé dans la conception d’instruments de musique, et notamment de guitares. Il permet également de créer des modèles réduits de bateaux.

 

Malheureusement, en raison des nombreux pillages des forêts d’Amérique centrale, mexicaines et caribéennes, pour le commerce illégal de cette essence, ces régions du globe sont quasiment dépourvues d’acajou depuis 2007.

 

L’entretien des meubles en acajou

 

L’acajou étant une essence de bois noble, les meubles en acajou doivent être entretenus avec le plus grand soin. Voici nos conseils, pour offrir une excellente durée de vie à votre mobilier en bois précieux.

 

Le nettoyage

 

Pour nettoyer efficacement un meuble en acajou, commencez par retirer la poussière avec un chiffon microfibre propre et sec. Réalisez ensuite une solution composée de 2/3 de vinaigre blanc et de 1/4 d’eau, puis imbibez un autre chiffon propre. Celui-ci doit être bien essoré avant d’être appliqué sur le meuble. Ce nettoyage vous permettra de redonner de la brillance et toute son esthétique à un meuble en acajou.

 

L’entretien

 

L’entretien d’un meuble en acajou consiste à le traiter, afin de le protéger de l’humidité et de lui redonner plus d’éclat. Pour cela, il est essentiel de bien choisir ses produits. La cire, de préférence teintée rouge, est parfaite pour ce genre d’utilisation. En effet, elle est conçue pour les meubles neufs et anciens. Pour appliquer la cire, rien de plus simple. Sur le meuble propre, il suffit d’utiliser un pinceau, et de passer la cire dans le sens des veines du bois.

 

L’application d’huile nourrissante pour un meuble en acajou peut également être envisagée. Ce produit nourrit le bois et le protège. À condition d’entretenir régulièrement un meuble en acajou avec de l’huile, il devient possible de le garder pendant plus longtemps. L’huile, contrairement à la cire, s’applique à l’aide d’un chiffon propre.

Voir les différents meubles en bois d'acajou - Miroir et déco

Partager ce contenu