Le chêne

Publié le : 26/11/2020 15:25:06
Catégories : Guide des essences de bois

Le chêne

Le chêne est une essence de bois historique en France. En effet, jusqu’au 19ème siècle, elle était employée dans toute l’Europe pour la conception de bateaux. Mais ce n’est pas tout ! En effet, c’est cette même essence qui est utilisée dans la fabrication des tonneaux où vieillissent les meilleurs vins. Bien sûr, le chêne entre également dans la conception de charpentes, grâce à ses diverses caractéristiques techniques. Justement, nous vous proposons d’en savoir un peu plus, concernant cette essence de bois. Intéressons-nous à son origine, sa teinte, ses caractéristiques et l’entretien d’un meuble en chêne.

 

L’origine du chêne

 

Le chêne appartient au genre Quercus. La variété que nous connaissons en France est le chêne d’Europe, mais on dénombre dans le genre Quercus plusieurs centaines d’espèces différentes, entre 200 et 600.

 

Le chêne est un bois particulièrement répandu. En effet, il est l’une des essences les plus communes de tout l’hémisphère nord. La zone de répartition du chêne s’étend d’Europe du Nord jusqu’en Asie et en Amérique. En fonction de son habitat, il possède des feuilles caduques ou persistantes.

 

Le chêne, dans son milieu naturel, possède une grande importance et joue un rôle central, notamment dans la préservation de la biodiversité. En effet, il est considéré par de nombreux spécialistes comme un « point chaud de biodiversité ». Le chêne abrite plusieurs dizaines d’espèces d’insectes différentes, et autant d’espèces végétales, notamment des lichens et des mousses. Au total, on estime que plus de 100 espèces animales et végétales peuplent les chênes.

 

Cet arbre possède une capacité d’adaptation exceptionnelle, ce qui explique pourquoi on le retrouve un peu partout dans l’hémisphère nord. En outre, le chêne peuple même les forêts tropicales situées en altitude.

 

La teinte du chêne

 

Si le chêne est une essence de bois robuste et durable, il est également nécessaire de préciser qu’il est particulièrement esthétique. En effet, il possède une jolie teinte claire, plutôt brune, pouvant tirer légèrement sur le jaune.

 

Néanmoins, le chêne contient du tanin, une substance végétale permettant aux plantes et aux arbres de se défendre contre certaines espèces animales, ou des bactéries. Or, au contact de l’eau, le tanin se révèle et laisse des traces brunâtres peu esthétiques. De ce fait, les meubles et autres structures en bois utilisés à l’extérieur doivent impérativement être protégés, à l’aide d’un bloqueur de tanin. Ce produit évite les traces et les coulures et permet au chêne de préserver tout son esthétisme.

 

Les caractéristiques du chêne

 

La Haute Qualité Environnementale s’applique à toutes les constructions. Il s’agit d’une démarche de qualité visant à atteindre divers objectifs, notamment la diminution du bilan énergétique et du bilan carbone de la construction. Le chêne répond aux exigences de cette démarche de qualité, et entre dans la conception de logements respectueux de l’environnement, durables et éco-responsables.

 

En effet, de par ses différentes caractéristiques, le chêne permet de concevoir les logements de demain, mieux intégrés dans leur environnement. Cette essence intervient dans la conception de charpentes robustes.

 

Caractéristiques dimensionnelles

 

Dans les forêts de l’hémisphère nord, le chêne est le plus grand des arbres. D’ailleurs, il est considéré comme majestueux et symbolise la puissance, la robustesse et la durabilité. Le chêne possède un port ample, qui lui confère une certaine élégance.

 

Cette espèce d’arbre se reconnaît, entre autres, grâce aux fissures qui parcourent son tronc. Celui-ci peut d’ailleurs atteindre les 2m de diamètre et mesurer entre 20 et 50 mètres. Les feuilles du chêne sont très caractéristiques et possèdent une forme lobée ou dentelée. En automne, elles prennent de superbes couleurs, du jaune au rouge.

 

Le fruit du chêne est le gland. Il constitue une source de nourriture pour de nombreux animaux de la forêt, de l’écureuil en passant par le sanglier ou le chevreuil.

 

On retrouve le chêne dans les forêts de l’hémisphère nord, mais aussi dans les jardins, en raison de son caractère ornemental.

 

Durabilité

 

Comme nous l’avons déjà mentionné, le chêne est un arbre particulièrement robuste et naturellement durable. Il possède une bonne résistance contre les champignons et appartient à la deuxième classe de durabilité naturelle. De ce fait, le chêne est massivement employé dans la construction de produits et structures pour l’extérieur.

 

Les utilisations du chêne

 

Les utilisations de l’essence de chêne sont très nombreuses. Historiquement, elle intervient dans la fabrication de bateaux et de tonneaux à vin. Au Moyen Âge, le chêne était utilisé pour la confection des boiseries des châteaux et des lieux prestigieux.

 

À l’heure actuelle, le chêne est un matériau très apprécié par les menuisiers. Il entre également dans la conception de parquets massifs. Bien sûr, cette essence de bois permet la fabrication de meubles robustes, qualitatifs et durables, mais aussi de terrasses et de bardages. En d’autres termes, l’essence de chêne est polyvalente.

 

Précisons également que toutes les parties du chêne peuvent être utilisées. Son écorce est la matière première utilisée pour créer les fameux bouchons de liège, alors que sa noix de galle permet de confectionner des teintures. Les glands de chêne, quant à eux, peuvent être consommés sous certaines conditions.

 

L’entretien des meubles en chêne

 

Si le chêne est robuste, solide et durable, il doit toutefois être entretenu avec soin. Les meubles en chêne apportent à votre intérieur une touche d’authenticité et de modernité, il faut donc en prendre soin.

 

Le nettoyage

 

La première étape du nettoyage d’un meuble en chêne consiste à retirer la poussière, à l’aide d’un chiffon microfibre. Ensuite, il est possible d’utiliser un spray nettoyant spécifiquement conçu pour cette essence.

 

Si vous souhaitez redonner une seconde vie à un meuble en chêne très sale, dans ce cas, utilisez un chiffon imbibé d’eau savonneuse. Frottez bien, puis séchez ensuite le meuble. Attention : cette dernière étape est indispensable et ne doit pas être négligée.

 

L’entretien

 

Plusieurs produits peuvent être envisagés pour protéger un meuble en chêne. La cire par exemple, à condition d’opter pour de la cire d’antiquaire ou la cire d’abeille. Le vernis, l’huile, mais aussi la peinture sont autant de solutions qui vous aideront à préserver l’aspect esthétique de votre meuble en chêne. Attention toutefois à bien lire la notice d’utilisation, avant de passer à l’entretien.

Voir les différents meubles en bois de Chêne massif - Meuble pour TV - Meuble buffet - rangementTable à manger - table de salon

Partager ce contenu