Le noyer

Publié le : 26/11/2020 15:06:10
Catégories : Guide des essences de bois

Le noyer

Le noyer, aussi appelé noyer commun, est un arbre très répandu en Europe. Particulièrement apprécié pour ses diverses qualités et ses caractéristiques, le noyer est utilisé en ébénisterie. En outre, les fruits du noyer (les noix) sont également consommés et employés pour produire de l’huile. Le noyer appartient à la famille des Juglandaceae, il s’agit d’ailleurs de son seul représentant en France. Quelle est l’origine de cet arbre ? Quelles sont les diverses caractéristiques de cette essence, et comment entretenir un meuble en noyer ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici, dans ce guide.

 

L’origine du noyer

 

Pendant longtemps, l’origine du noyer a fait l’objet d’un débat. En effet, on retrouve des restes de noix dans diverses régions du globe, et notamment dans l’Himalaya, en Italie, en Suisse ou en Turquie. Ce phénomène s’explique, entre autres, par le commerce des fruits de noyer à travers le monde.

 

Mais grâce à des données relativement récentes, il est possible d’affirmer que cet arbre est originaire d’Asie, et plus particulièrement de Chine, où il est répandu dans la région de Shandong et de Xinjiang, entre autres. Sa zone de répartition naturelle comprend également l’Asie centrale, le Népal, ainsi que les Balkans, l’Iran et le Pakistan.

 

Le noyer s’est ensuite naturalisé en Europe sous l’Empire Romain, raison pour laquelle on le retrouve partout sur le vieux continent. Mais il peuple également l’hémisphère sud. En effet, on trouve le noyer commun en Nouvelle-Zélande et au Chili.

 

La teinte du noyer

 

La teinte du noyer est brune. Parfois, elle peut légèrement virer au jaune ou au brun rosâtre ou rougeâtre. En revanche, le coeur du bois peut aller du blanc-gris au brun foncé, avec des nuances de violet.

 

En outre, il n’est pas rare de rencontrer un bois de noyer gris, présentant des veines plus sombres. De manière générale, l’essence de noyer possède des veines très contrastées, ainsi qu’un grain particulièrement fin. En raison de sa beauté et de son esthétisme, le noyer est considéré comme un bois noble.

 

Le noyer contient du tanin, c’est-à-dire une substance permettant de combattre l’invasion de bactéries ou de rongeurs. Le tanin ressort au contact de l’eau, laissant apparaître des coulures foncées sur le bois. Pour éviter ce phénomène, le noyer doit donc être traité au préalable, surtout lorsqu’il est employé dans la conception de meubles pour l’extérieur.

 

Les caractéristiques du noyer

 

Le noyer est considéré par les ébénistes comme un bois précieux. En outre, il possède une signification forte : c’est en effet l’arbre de vie. Le noyer est également une source de nourriture. Encore aujourd’hui, il est cultivé pour ses noix.

 

Caractéristiques dimensionnelles

 

Le noyer, à l’instar du chêne, est un arbre majestueux. Ses branches et son tronc sont épais, et l’arbre peut atteindre 30 mètres de haut. Son houppier, c’est-à-dire la partie du tronc où poussent les branches, est large et arrondi. En revanche, ses branches sont peu nombreuses.

 

Le diamètre du noyer varie de 1,50 m à 3 m. S’il faut attendre environ 6 ans pour que le noyer produise des fruits, cette production peut durer entre 150 et 200 ans. L’écorce de l’arbre est lisse, mais présente de nombreuses crevasses longitudinales. Ses feuilles sont caduques, de forme allongée et dégagent une agréable odeur.

 

Durabilité

 

La durabilité naturelle du noyer est assez bonne. S’il est moyennement résistant aux champignons, il peut toutefois résister aux attaques d’insectes. En revanche, il est sensible aux termites.

 

Le noyer possède une faible résistance à l’eau. Lorsqu’il doit être en contact temporaire avec de l’humidité, il doit faire l’objet d’un traitement adapté. En revanche, il ne peut être envisagé dans la fabrication de meubles de jardin, en raison de sa fragilité aux intempéries.

 

Les utilisations du noyer

 

Si le noyer ne permet pas de concevoir des meubles de jardin, il peut toutefois être utilisé pour bon nombre d’usages. Nous l’avons dit, cette essence de bois est noble. De ce fait, elle est employée en ébénisterie, en marqueterie et en sculpture, pour concevoir des objets d’ameublement et même des oeuvres d’art. En outre, le noyer est utilisé par les couteliers, notamment pour la fabrication de manches de couteaux. 

 

Il y a plusieurs siècles, les sabots et les crosses de fusil étaient fabriqués en noyer. Néanmoins, le noyer est concurrencé par d’autres essences, notamment le chêne, le platane, ainsi que par certaines essences exotiques, sans pour autant être délaissé.

 

Comme nous l’avons dit précédemment, les noix produites par le noyer sont consommées sous forme de fruits secs ou d’huile végétale. Le brou de noix permet d’obtenir une teinture de menuiserie, alors que les feuilles entrent dans la composition de traitements contre le diabète et la jaunisse, entre autres. Voilà qui explique pourquoi la culture du noyer est particulièrement importante, notamment en France.

 

L’entretien des meubles en noyer

 

Le noyer possède une importante durée de vie. Aussi, il convient d’entretenir régulièrement et efficacement vos meubles en noyer, afin d’en profiter pendant longtemps.

Le nettoyage

 

Le nettoyage d’un meuble en noyer est très simple. En effet, il suffit de retirer la poussière avec un chiffon propre et sec en microfibre. Pour faire briller, utilisez un produit spécial bois, sans toutefois en abuser. Le nettoyage d’un meuble en noyer brut peut se faire à l’aide de savon noir, d’eau chaude et d’une brosse à dents.

 

L’entretien

 

Vous souhaitez entretenir efficacement un meuble en noyer ciré ? Dans ce cas, choisissez une cire de bonne qualité, que vous appliquerez deux fois par an. En revanche, évitez absolument l’application d’une huile sur un meuble en bois ciré. En effet, dans cette situation, le produit peut altérer la couleur du bois.

 

En revanche, il est possible d’appliquer de l’huile sur un meuble en bois de noyer brut. Optez pour de l’huile de lin, très efficace pour redonner une seconde vie à votre mobilier. Elle nourrit et protège, mais peut aussi faire briller votre mobilier en noyer. L’huile traite également le meuble contre l’humidité et les UV.

 

La cire possède les mêmes propriétés. En revanche, elle est beaucoup moins résistante que l’huile et doit être appliquée à une fréquence plus régulière.

Voir les différents meubles en bois de Noyer - Meuble et ensemble tv muralMeuble buffet et rangement

Partager ce contenu