Le pin

Publié le : 26/11/2020 15:15:24
Catégories : Guide des essences de bois

Le pin

Le pin, aussi appelé pin sylvestre, est une essence de bois bien connue, permettant la conception de nombreux meubles et de structures extérieures. Le pin sylvestre est un bois à la fois noble et esthétique, très apprécié en décoration pour sa teinte chaleureuse et son aspect homogène. En outre, du point de vue technique, le pin est un matériau facile à travailler, acceptant facilement diverses finitions. De ce fait, il s’agit de l’essence de bois la plus utilisée dans le secteur de la construction. Découvrez son origine, sa teinte, ses caractéristiques, ainsi que les bonnes méthodes pour entretenir efficacement un meuble en pin.

 

L’origine du pin

 

Le pin sylvestre appartient à la famille des Pinaceae. S’il est originaire d’Europe du Nord et de l’Est, on retrouve également le pin sylvestre de la Sibérie, jusqu’en Asie du Nord. En outre, il est présent dans le Nord du Moyen-Orient.

 

Le pin sylvestre est l’espèce la plus représentée dans les forêts boréales d’Europe et d’Asie. D’ailleurs, le pin provenant des Balkans, des pays scandinaves ou de Russie est généralement surnommé « pin du nord ».

 

La zone de répartition naturelle du pin sylvestre est particulièrement vaste. De ce fait, cette essence est en mesure de supporter de nombreux climats, notamment les plus froids et arides. D’ailleurs, on trouve le pin sylvestre en altitude, à plus de 2000 mètres, notamment dans les Alpes. Toutefois, le pin sylvestre est parfaitement adapté aux climats chauds et supporte bien la sécheresse.

 

En outre, cette essence a fait l’objet de nombreux programmes de reboisement. De ce fait, elle s’est naturalisée dans des régions du globe où elle n’était pas indigène. C’est le cas, par exemple, en Amérique du Nord, ainsi qu’en Nouvelle-Zélande.

 

La teinte du pin

 

Il existe plus de 50 variétés différentes de pins sylvestres. Mais celle qui est la plus utilisée dans le secteur de la construction est de l’ameublement est le pin sylvestre du nord, aussi appelé Sapin rouge du nord.

 

Le pin est une essence de bois de couleur claire, qui est d’ailleurs caractéristique de la décoration scandinave. Il possède des teintes légèrement rosées, pouvant même tirer sur le brun. Il possède un veinage très visible et bien contrasté. Il est possible de définir la provenance du bois, grâce notamment à ses cernes. Lorsque ceux-ci sont réguliers, il est possible d’affirmer que le pin sylvestre provient des régions les plus froides du globe.

 

Les caractéristiques du pin

 

Caractéristiques dimensionnelles

 

On reconnaît aisément le pin sylvestre. En effet, il s’agit d’une espèce particulièrement élancée. Ses branches poussent tout autour du tronc et commencent à une dizaine de mètres de sa base. Cette disposition est appelée « disposition en couronne ».

 

Néanmoins, tous les pins sylvestres ne possèdent pas les mêmes dimensions. En effet, en raison de sa zone de répartition particulièrement vaste, ses caractéristiques dimensionnelles peuvent varier de façon considérable.

 

Le pin sylvestre du Nord de l’Europe peut mesurer entre 30 et 40 mètres de haut. Son diamètre varie, entre 30 et 90 cm. Les aiguilles du pin mesurent entre 4 et 8 cm de longueur. Elles poussent par deux à la base d’une même graine et possèdent une couleur vert bleuté assez caractéristique. En outre, il est facile de reconnaître les aiguilles du pin sylvestre, car elles sont légèrement torsadées.

 

Le pin sylvestre est une essence de bois considérée comme tendre. Sa densité est de 550 kg/m3.

 

Durabilité

 

À l’état naturel, l’essence de pin sylvestre n’est pas adaptée à une utilisation à l’extérieur. De ce fait, elle doit être traitée de façon à le préserver. Après avoir subi un traitement par autoclave sous pression, le pin sylvestre appartient à la classe 4. Il peut donc être envisagé pour de nombreux usages, aussi bien extérieurs qu’intérieurs.

 

Les utilisations du pin

 

Comme nous venons de le mentionner, l’essence de pin sylvestre permet de concevoir de nombreux produits et structures pour l’intérieur et l’extérieur. D’ailleurs, en Europe, l’économie forestière repose principalement sur l’exploitation du pin sylvestre. On l’utilise notamment dans le secteur de la construction, comme bois d’oeuvre. Il est employé en menuiserie, mais aussi en charpenterie. Naturellement, cette essence permet de concevoir des meubles de toutes sortes.

 

En outre, le pin sylvestre entre également dans la confection de la pâte à papier et est employé en pharmacopée. En effet, les bourgeons et la résine de cette espèce d’arbre permettent la préparation de plusieurs traitements, grâce à leurs propriétés diverses. Ils sont effectivement antiseptiques, diurétiques et expectorants. En outre, la distillation sèche des bourgeons et de la résine permet de fabriquer de l’huile essentielle de pin sylvestre, recommandée pour les personnes souffrant de troubles respiratoires ou d’asthénie.

 

L’entretien des meubles en pin

 

L’entretien du pin ne représente aucune difficulté particulière. Cette essence est effectivement robuste, mais nécessite toutefois l’utilisation de produits appropriés.

 

Le nettoyage

 

Vos meubles en pin doivent être nettoyés fréquemment pour préserver leur côté esthétique, mais aussi pour leur assurer une bonne durée de vie. Pour nettoyer un meuble en essence de pin sylvestre, il suffit de passer un chiffon sec sur sa surface, de façon à retirer la poussière.

 

Si le meuble est verni, peint ou ciré, dans ce cas, il suffit de passer un chiffon microfibre imbibé d’eau savonneuse pour qu’il retrouve son éclat. Veillez toutefois à bien sécher le bois après le nettoyage.

 

En revanche, l’entretien d’un meuble en pin brut est plus compliqué. Utilisez une brosse et du savon noir pour retirer les taches. Si cette méthode s’avère inefficace, n’hésitez pas à poncer légèrement et délicatement la surface du meuble. Pour éviter les taches, l’utilisation d’un spray imperméabilisant est vivement conseillée.

 

L’entretien

 

L’entretien d’un meuble en pin verni ou peint est très simple, il suffit de le nettoyer régulièrement. En revanche, l’entretien d’un meuble en pin ciré nécessite l’application d’une couche de cire sans silicone, deux fois par an. Afin d’éviter l’accumulation des couches, un nettoyage à l’ammoniaque ou à l’essence de térébenthine est nécessaire.

 

L’entretien d’un meuble en pin laqué implique l’utilisation d’une peau de chamois, pour faire briller. Il s’agit d’une surface très facile à nettoyer et à entretenir.

Voir les différents meubles en pin. Meuble tv muralLit enfantCave à vinTable de repas

Partager ce contenu